Sesame

Il faisait un vent terrible ce jour-là quand j’ai rejoint le Jas

J’ai poussé la lourde porte

La cafetière fumante était déjà sur la table

Mais personne

Personne dans cette minuscule salle à manger

Personne pour m’accueillir

Pas même à la porte déjà…  Personne !

 

J’avais sonné fort et Madame Cézanne m’avait bien invitée chez elle, mais bon !

 

Ça a duré une éternité !

 

Un moment loooong et pesant !

 

Et au bout de ce long silence

 

Dans le corridor

 

Un léger bruit

 

 

Quelqu’un rentre

Me prie de m’asseoir

Et d’un geste simple, s’assoit sans dire un mot

Quelqu’un que je prends pour Madame Cézanne

 

Je sens tout de suite sa méfiance

son visage est fermé

Elle ne m’aime pas beaucoup

Elle a une façon de me regarder

Ou plutôt de ne pas me regarder

Jamais en face

 

J’ai tout de suite senti ça...

 

Je la toise

Je la dévisage

 

Et pendant que je la regarde de très près dans cette minuscule salle à manger

Quelque part une voix s’élève et dit : "Cézanne qui souhaitait traiter la nature par la sphère, le cône et le cylindre peint la femme à la cafetière"

 

Il arrive que je déménage

Comme on le dit de quelqu’un qui ne tourne plus très rond

Il arrive que je déménage

Comme on le dit de quelqu’un qui bringuebale de la cafetière

 

 

Mais peut -être tout aussi bien

il se peut que ce ne soit pas moi qui déménage

Mais Madame Cézanne

 

Car il arrive que Madame Cézanne déménage, oui ! dans le vrai sens du terme

et aujourd’hui celle-là même que je prends pour Madame Cézanne déménage au premier degré

Ses voisins de palier s’appellent Gleizes, Braque, Picasso

Elle les a rejoint à Paris où elle s’est installée temporairement

 

Et dans cette minuscule salle à manger*

Un monde fou soudain fait irruption et se bouscule

On piétine

on veut être de la partie

on veut voir...

 

 

 

Ailleurs... à l'autre bout de la ville**

On veut être vu

On veut être capital

 

Je quitte la bousculade

Claque des talons et file vers ce nouveau lieu en vue, là-bas

Une fête commence !

Nouvel événement !

On inaugure

 

Champagne !

Blondes à gogo, a gogo les blondes... blondes ! blondes...  beaucoup de blondes,

Blondes au visage lisse, pas lifté, tiré(es) à quatre épingles

Dans un coin un inconnu se croyant seul murmure :

 

-Blondes oui, mais vraies ou fausses !

 

Un véritable obsédé, un acharné qui déblatère et égratigne les étiquettes de vin sur le comptoir.

A chaque geste, un coup d’œil par-dessus son épaule, il vérifie : « surtout ne pas être vu " je me demande ce qu’il fait ? Bon sang ! on dirait qu’il gribouille des graffitis sur le bandeau ! un acharné du bandeau… de la ceinture …

Je m’approche d’un peu plus près pour voir :

 

Manet

 

Il a écrit : Manet

J’entends sa voix au loin il réitère :

 

- Blondes oui, mais vraies ou fausses ?!

 

Mais ce soir

Rien en dessous de la ceinture, sauf lui qui appose

les blondes ? !

Coupées net au pubis

Allez savoir de toutes façons dans la vie le vrai du faux !

Comme il en est de la réalité de la fiction

 

 

Si certains visages de femmes ressemblent à des maisons fermées

A des cubes sans portes

D’autres plus près de la vie 

S’ouvrent comme des fleurs...  à la mélancolie...

au parfum liquoreux, doux et secret de la mélancolie

 

 

Et puis Il était tard

je suis remontée dans mon train

Rejoindre mon beau pays d’Aix

Le train n’a fait qu’un seul arrêt

Près d’Avignon

23h30

Avignon/Aix   Avignon/Aix

 

Tu n’es pas monté dans le train

Tu ne t’es pas assis à côté de moi

Tu n’as pas prononcé mon nom doucement dans le passage :

 

Sésame

 

Il en est ainsi !

Un monde nouveau s’ouvrait pourtant à nous !

 

Anne GALZI

Tout droit réservé

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Expos :

* Centre Pompidou -exposition Le Cubisme

**Fondation Vuitton -Exposition Courtauld /Fin des visites le 17 Juin 2019

 

Tableaux :

1- Paul Cezanne - La femme à la Cafetière - 1890/1895

2 - Pierre-Auguste Renoir - La loge  - 1874

3- Edouard Manet - Bar aux folies Bergère - 1882

Remerciements :

A

A.L.  L.L.  D.K. C.C  F.C.  J.M.E.  J.P.O.  J.C.L.  A.D.  E.C.  G.C.  J.J.  J.N.  RATP SNCF et Ana Gramme :)

Du voyage

Toute ma gratitude

Lily Pond

Describe your image here